My time at Portia

%
d’appréciation GLOBALE DU JEU

Présentation du jeu

Commencez une nouvelle vie dans la ville enchanteresse de Portia ! Rendez à l’atelier négligé de votre père sa splendeur d’antan, cultivez vos récoltes, élevez des animaux, liez des amitiés avec les habitants excentriques de la ville et percez les mystères oubliés de cette charmante terre post-apocalyptique !

Muni du manuel et du vieil établi de votre père, vous devrez rassembler, extraire et fabriquer en vue de propulser votre atelier parmi les incontournables de Portia. Mais soyez vigilant… la tâche ne sera pas facile !

Inspiré par la magie du Studio Ghibli, My Time at Portia vous propulse dans un monde de merveille que vous ne serez pas prêt d’oublier. À quoi passerez-vous votre temps à Portia ?

La ville de Portia regorge de personnages uniques à rencontrer. Ils vont à l’école, travaillent, s’entraînent, et s’amusent. Ils possèdent chacun une histoire unique que le joueur pourra découvrir. Le joueur pourra entretenir des relations avec les autres habitants de la ville ; qu’il recherche des amitiés, des idylles ou même le mariage.

Chaque joueur est libre d’apporter sa propre contribution à Portia et de se plonger dans l’ambiance chaleureuse et accueillante de cette petite ville pleine de surprises.

Recommandation du jeu

« Woaw… Quelle expérience… Woaw ! Un monde magnifique.»

Voilà les derniers mots de ma phase d’analyse lors de mon aventure dans l’univers de Portia.

Bienvenue dans le monde de Portia. Un jeu tiré de « The Legend of Zelda: The Wind Waker » sur GameCube pour son univers, certains passage de la bande sonore, le faite de pouvoir prendre en main des poules et courir avec et aussi l’action qui se passe lors du ramassage d’un gros coffre. Typique du jeu Zelda et c’est cela qui m’a poussé à l’acheter. J’ai eu l’impression de jouer à Zelda Nouvelle Génération (next gen) avec de la construction et personnalisation comme on les aime. Je dirai également qu’il est tiré de « Portal Knight » pour le côté crafting & building mais amélioré pour ma part. Bien intégré à l’univers.

Dans Portia, vous avez la possibilité de faire pleins de choses ! Et pour 19,99€ c’est un excellent investissement pour son contenu actuel. J’en suis à 31 heures de jeu, une maison niveau 2, une table de travail de niveau 3. Et une incroyable satisfaction lors de mes sessions de jeu.

Vous ne vous ennuyez pas dans ce jeu. Au contraire, c’est le temps qui s’ennuie de vous et vous verrez les heures défiler les unes plus vite que les autres. Ce jeu est immersif, addictif et chronophage à souhait.

Vous pouvez vous balader, pêcher des poissons pour les mettre dans un aquarium, vous avez la possibilité de faire des quêtes quotidiennes pour assouvir les besoins en construction du village car vous êtes le « nouveau builder » du village qui a hérité de la ferme de son père. Ces quêtes vous permettront de gagner de l’argent, entretenir vos relations sociales mais également vous faire grimper dans les scores du tableau du meilleur builder du village. Cela vous permettra de recevoir annuellement des cadeaux.

Un rythme de quête incessant où vous aurez toujours quelques choses à faire dans Portia. Que cela soit des donjons (4 niveaux de difficultés pour le moment), des fouilles dans des ruines abandonnées (2 niveaux disponibles pour le moment), vous occuper de décorer votre maison, organiser votre jardin et ses plantations ou encore gérer vos crafts et la fonte des minerais !

Un système de compétence bien élaboré, un système social où chaque villageois possède sa propre personnalité et avec qui vous devrez entretenir des relations afin de recevoir des quêtes ou vous avez aussi la possibilité de vous marier. Je ne l’ai pas encore exploité, je ne sais pas s’il est déjà intégré dans le jeu mais en tout cas, vous en aurez pleinement pour votre argent niveau contenu.

« À un moment dans le jeu, j’ai eu l’impression d’être un fermier qui « échangeait » ses ressources, ses constructions, ses vivres afin d’avoir de l’argent pour acheter quelque chose qui me manquait. Un côté ancien, une valeur perdue qui m’a fait du bien de vivre lors de mon expérience dans My time at Portia.»

Il existe aussi un calendrier avec pour le moment un évènement de prévu. Le maire de la ville chevauche sa montgolfière et lance des cadeaux dans toute la ville. Regardez en l’air et foncer sur le cadeau, les autres habitants ne vous laisseront aucun répit. Ce calendrier est pour le moment non-exploité cela serait génial si l’on pouvait ajouter manuellement un événement ou si les recherches de Petra lorsqu’on reçoit un courrier stipulant « nous aurons fini l’analyse du disque dans 7 jours » puisse l’intégrer automatiquement. En tout cas, j’ai hâte et l’impatience de voir la suite du jeu, ce qu’il nous réserve. J’ai vraiment hâte.
Il est instinctif et intuitif ! Nous comprenons de plus en plus que nous allons devoir réparer ou construire des accès de plus en plus sophistiqués pour se balader plus aisément sur les différentes zones de la map.

Il y a encore tant et tant de surprise que je ne révèlerai pas… Cela faisant parti du charme du jeu de découvrir et comprendre de nouvelle possibilité.

Une belle surprise ! Je ne suis décidément pas du tout déçu de cette achat et je le recommande pour tous les amateurs de Zelda, de builder & farmer.

Votre fidèle capitaine,
Hakim L'Ermite
Administrateur & webdesigner du site.

Une question ? Suggestion ?

Retrouvez moi sur les réseaux sociaux !

© 2018 ConsX – Hakim L’Ermite – admin, webdesign, webdevelop’ : Hakim Ghermi