World Of Warcraft : Battle for Azeroth !

World of Warcraft :
Battle for Azeroth

%
d’APPRÉCIATION globale du jeu

Présentation du jeu

World of Warcraft débarque cet été 2018 avec un nouvel opus décisif ! Cette extension remet au premier plan la guerre entre ces deux factions rivales… Êtes-vous de la Horde ou de l’Alliance ? Serez-vous de ceux et celles qui façonneront et écriront le futur d’Azeroth ?

Déclarez votre allégeance
Azeroth a payé un prix terrible pour mettre un terme à la croisade apocalyptique de la Légion. Mais alors même que le monde panse ses plaies, la confiance entre l’Alliance et la Horde semble avoir été brisée à jamais. Le conflit ancestral s’embrase à nouveau : rassemblez vos alliés et défendez la cause de votre faction, car l’avenir d’Azeroth se jouera dans les flammes de la guerre.

Recrutez des races alliées
Explorez Azeroth en incarnant une des nouvelles races alliées jouables, dont 4 vous ont épaulés au cours de votre campagne contre la Légion. Partez en quête pour gagner leur allégeance, déverrouiller chaque race et ajouter leurs forces à votre faction. Créez un nouveau personnage et atteignez le niveau maximum pour obtenir un ensemble unique d’armure ancestrale.

Royaume de l’Alliance “Kul Tiras”
En tant que héros de la puissante Alliance, voguez vers le royaume maritime de Kul Tiras, foyer de Jaina Portvaillant. Déjouez une intrigue à base de trahisons et de magie noire, et affrontez des pirates assoiffés de pouvoir, des sorcières aux sortilèges mortels, des prêtres marins mystiques et bien d’autres adversaires. Explorez les pics rocheux de la rade de Tiragarde, sillonnez les hauts plateaux et les forêts écarlates de Drustvar et naviguez sur les canaux complexes de la vallée Chantorage pour convaincre ce royaume divisé de rallier votre cause.

Empire de la Horde “Zandalar”
Préparez la Horde à la guerre en recrutant l’empire millénaire de Zandalar. Sur ces terres dominées par les trolls, un mal antique attend sa libération pour prendre le monde d’assaut. Combattez des trolls sanguinaires et fanatiques, des dinosaures gigantesques et des vestiges des titans. Découvrez Zuldazar, la plus vieille cité d’Azeroth, explorez les lugubres marécages de Nazmir et traversez les vastes et redoutables déserts de Vol’dun.

Écumez des îles inexplorées
Faites voile pour les îles d’Azeroth encore inexplorées. Combattez en groupe de 3 et faites la course contre de rusés intrus (ou des joueurs ennemis) pour vous approprier les ressources de l’île. Des défis en évolution constante vous attendent tandis que vous arpenterez les terres gelées du Norfendre, ouvrirez les portes d’un château gilnéen abandonné ou traverserez un champ de bataille opposant des élémentaires.

Prenez les fronts de guerre d’assaut
Partez pour le combat et participez à un ambitieux front de guerre coopératif pour 20 joueurs, où vous devrez capturer un emplacement stratégique capital. Renforcez l’armée de votre faction, menez la charge alors que vos troupes assiègent l’objectif, et combattez les commandants ennemis dos au mur dans ce nouveau mode JcE s’inspirant de la série de STR Warcraft.

Imprégnez votre armure de pouvoir titanesque
Prenez le contrôle du Cœur d’Azeroth, un collier légendaire qui vous sera confié par Magni Barbe-de-Bronze. Imprégnez-le d’azerite, une ressource inestimable apparue dans le sillage de la Légion, et conférez à votre armure de nouveaux traits et pouvoirs.

Pénétrez dans un monde fracturé
Vivez le conflit incessant au cœur de la saga Warcraft. Explorez 6 nouvelles zones débordant d’expéditions, de boss hors instance, de raids et de bien d’autres choses encore, pour décider qui, de l’Alliance ou de la Horde, façonnera l’avenir d’Azeroth.

Ce que j'en pense

« Cette extension et la rage qui anime chaque faction déterminera l'avenir d'Azeroth »

Je connais World of Warcraft depuis 2004. Comme pour chacune de ces extensions depuis lors, je reviens dans l'univers de WoW pour y contempler l'évolution du jeu et de son histoire. Il est vrai qu'avec la sortie de Légion, la dernière extension avant celle qui va sortir prochainement, la Horde et l'Alliance s'était allié contre un ennemi commun (la Légion ardente - armée de démon) qui menaçait l'Univers entier... Ce qui nous éloignait de plus en plus de la base de World of Warcraft, des combats sans fin entre la Horde et l'Alliance... Cette extension débarque en faisant appel à vos âmes de combattant. La vidéo qui illustre le début de la nouvelle Grande Guerre est un énorme souffle dans le Cor de bataille à travers nos terres pour écraser la faction opposée et dominer une fois pour toutes, Azeroth.

World of Warcraft sortira ce 14 août 2018 ! Rejoignons le combat ultime entre la Horde et l'Alliance !


Votre fidèle capitaine,
Hakim L'Ermite
Administrateur & webdesigner du site.

Une question ? Suggestion ?

Retrouvez moi sur les réseaux sociaux !

© 2018 ConsX – Hakim L’Ermite – admin, webdesign, webdevelop’ : Hakim Ghermi

Vampyr

Vampyr

%
d’APPRÉCIATION globale du jeu

Présentation du jeu

Londres, 1918. Vous êtes le Dr. Jonathan Reid. Vous êtes un vampire. En tant que docteur, vous cherchez un remède au fléau qui décime la population, mais le vampire en vous réclame le sacrifice de ceux que vous aviez juré de protéger.

Ne résistez pas à vos instincts de prédateur. Affrontez chasseurs de vampires, skals et autres créatures surnaturelles. Utilisez vos pouvoirs pour vous immiscer dans l’intimité de vos concitoyens, les manipuler, et choisir votre prochaine proie. Lutte éternelle entre votre conscience et votre survie, vos actions mèneront-elles au salut ou à la ruine de Londres ?

DEVENEZ LE VAMPYR Combattez et manipulez grâce à vos pouvoirs surnaturels

LEUR VIE CONTRE LA VÔTRE Soyez le sauveur et le prédateur

FAÇONNEZ LONDRES Influencez la vie des quartiers et des citoyens.

Ce que j'en pensais avant sa sortie

« Cela fait au moins une bonne dizaine d'années que j'attends un nouveau jeu de vampire ! »

Et voilà qu'en Été 2017 j'apprends l'existence de ce jeu ... Il était censé sortir déjà plus tôt mais je trouve qu'ils ont fait un bon choix de retarder la sortie. Cela ne peut que rendre le jeu meilleur. Les seules jeux de vampire que j'ai connu et joué étaient : "Blood Omen : Legacy of Kain" , "Blood Rayne", "Legacy of Kain : Soul Reaver", "Nosgoth" et c'était malheureusement tout. J'ai cependant une crainte quant à ce jeu... Une crainte qu'il n'arrive pas à rassasier les âmes avide de Gameplay fin et bien intégré. J'espère qu'on aura vraiment l'impression d'être un vampire et que les attaques seront originales et nombreuses. Afin d'éviter d'avoir recours au pistolet que l'on peut voir sur les screenshots... J'espère tous simplement qu'ils ne sera pas un vulgaire shooter, mais qu'ils se seront concentrés plutôt sur les aptitudes grandioses qu'offre d'être un Vampyr.

Il est prévu pour ce 05 juin 2018. Je meurs d'envie de tester ce jeu ! Pas vous ?

Recommandation du jeu

« Je recommande Vampyr uniquement pour les adeptes de longues conversations, des passionnés de l’univers Vampire ou encore pour ceux et celles faisant preuve de patience ultime. C’est plus un film qu’un jeu d’action. »

Lisez la critique ci-dessous pour en savoir plus !

Un scénario et une morale si profonde que cela rattrape le massacre.

Vous incarnez Jonathan Emmet Reid, un médecin de renom qui a rendu efficace la découverte des transfusions sanguine. Quelle coïncidence de la part du destin pour un futur vampire. Vous commencerez votre partie parmi des cadavres et vous vous réveillerez en tant que Vampire assoiffée de sang. Et mince… Votre première proie n’est pas la cible que vous auriez choisie volontairement. Un petit point d’accroche scénaristique bien agréable jusqu’à ce que vous découvriez la pauvreté du Gameplay en combat… La pauvreté de l’animation du personnage, des compétences, pauvre tous simplement… Par exemple, vous ne pourrez pas sauter, ni vous accroupir dans ce jeu. Vous ne pourrez pas non plus aisément passer la « sélection de cible » d’une personne à l’autre… Il vous faudra désélectionner à l’aide de la touche de base « CTRL » (Déjà là, il y a un problème) et resélectionner en pressant la touche en croisant les doigts et orteils que cela cible celle que vous vouliez vraiment… Vous devez également craft des médicaments pour soigner le peuple et éviter que le quartier ne sombre dans l’infestation… (Ou pas mais le quartier deviendra infesté et hostile) Le concept est génial … Mais devient pénible à cause du manque de peaufinage… Lorsque vous vous y appliquez, vous remarquez que vous perdez de bon quart d’heure à chercher les personnes malades car il n’y a même pas de petite icone indiquant la position de la personne sur la carte… (Ne serait-ce que dans un rayon de quelques mètres… Vous devrez faire toutes les rues avec votre vision de vampire ou faire appel à votre si belle mémoire…). Bien dommage pour un jeu qui tente d’augmenter la difficulté du gameplay lorsque vous tentez de « sauver la ville » … Vous en avez augmenté également sa pénibilité. Pénibilité que j’ai réussi à surmonter pour terminer le jeu… Avec quelques cheveux en moins que je me suis par moment arraché… Passez son temps à chercher les gens devient lourd quand vous avez débloqué tous les quartiers… Car oui vous aurez une bonne dizaine de personne à soigner contre un peu de points d’expérience… Chaque fois que vous voudrez ajouter vos points d’expérience afin d’augmenter vos compétences/vie/énergie/sang, il vous faudra passer une nuit dans un lit de votre refuge disposé un peu partout. Lorsque cette nuit passe, nous voyons alors les conséquences de nos actions du jour sur chaque quartier. Le rendant ainsi hostile ou sain. Évoluant les maux de tête en rhume. Faisant disparaître les personnes que vous avez éliminé (mordue via une cinématique et l’écho des remords de la victime) et pourrait attrister leur entourage. Le concept est terrible… Mais malheureusement mal exploité…

Vous êtes en réalité plus un enquêteur, qu’un médecin ou Vampire. C’est ce qui m’a déçu. 

À l’aide de ces défauts, et aussi des bugs que vous allez rencontrer. Vous comprendrez très vite (malgré que vous allez tenter de vous dissuader du contraire) que le jeu est axé dialogue, balade dans des rues parfois vide et enquête en tout genre… Plutôt que sur le fait d’être un vampire dans une ville rongée par la maladie et les complots. J’ai eu l’impression quelque part de jouer à « Murdered : Soul Suspect » …

J’ai fini par augmenter mon endurance et booster mon arme au corps à corps plutôt que réussi à booster toutes mes compétences de Vampire. 

Et oui… Car au final, vous comprendrez que la plupart des créatures sont résistantes aux attaques de sang et quand vous verrez la proportion de « dégâts/temps », votre choix sera vite fait sur votre stratégie en combat… Vous ne pouvez pas parer les attaques, vous ne pourrez que les esquiver. Cette esquive (très belle, sérieusement) consommant de l’énergie et étant essentiel vous fera revoir vos priorités. Vous aurez également la possibilité de soit porter un pieu en main droite qui « stun » l’ennemi afin de le mordre pour boire son sang ou soit une sorte de couteau qui absorbe le sang directement à l’attaque… Encore une fois proportion « absorption/temps » vous fera vite choisir le couteau qui absorbe le sang plutôt que la morsure… Et vous en avez donc fini de la seule possibilité de mordre un ennemi en combat, ou mordre un ennemi tous simplement. Vous devrez garder le pieu pénible et lent si vous voulez mordre… Comme est censé faire des vampires donc… Ce sera votre unique possibilité de le faire. Ayant 2-4 compétences sur les dégâts ou absorption de la morsure, vous vous rendez compte de plusieurs outils mise à disposition, mais tellement mal exploité que finalement on a un peu l’impression d’avoir « rempli du vide, avec du vide » …

Le côté furtif est très mal exploité… Comme à peu près tout dans ce jeu…

Vous n’aurez qu’une seule manière de surprendre votre ennemi… Dans son dos après une marche silencieuse, où j’ai dû regarder dans le menu des touches pour comprendre « comment ne fait pas faire de bruit ? »… Appuyer sur F pour le frapper dans le dos à l’aide de griffe (le faisant tomber au sol) et relever soudainement (coupe l’immersion) si vous appuyez sur F à nouveau mais cette fois-ci pour le mordre et boire son sang… De manière générale, même si vous faites tomber un ennemi à l’aide d’une compétence de vampire, vous ne pourrez pas boire son sang ! Vous ne pourrez pas non plus faire de technique spécial lorsque la cible est sol…

Ce n’est pas un Open World, ce sont 4 quartiers à débloquer en faisant les quêtes principales… 

Vous vous retrouverez très souvent fasse à des portes inaccessibles, d’autres verrouillé et dévérouillable en continuant l’histoire ou en fouillant un peu partout… Nous avons donc quelques part une “illusion d’openworld” car au final les quartiers sont séquencés selon un certain ordre. Si par exemple, nous avions pu débloquer les quartiers de manière aléatoire ou de notre choix… Cela aurait peut-être été autre chose encore… ici ce n’est pas le cas. Vous n’aurez pas non plus la possibilité de faire des déplacements rapides entre les quartiers. Faisant traîner les choses plus en longueur.

Quand vous terminez l’histoire, dites bye bye à Londres. Vous ne pourrez plus y revenir ! 

Vous ne pourrez pas non plus faire de nouvelle partie avec un quelconque bonus… Vous ne savez même pas de ce qu’il advient de vos quartiers pour lequel vous vous êtes battu… Ni de l’avenir des gens que vous avez influencé… J’ai dû laisser derrière moi une ou deux quête annexe qu’il ne m’est plus possible de finir… La dernière sauvegarde du jeu m’amène toujours au dernier chapitre qui est une carte à part… Pas de sauvegarde manuelle… Cela m’a laissé un dernier goût amer du jeu loin d’être terminé…

Les concepts sont bon, malheureusement mal orienté ou mal exploité… 

Vous aurez la possibilité via des dialogues prédéfinis de transformer les chefs de quartier en Vampire… Lorsque ce premier choix survient, nous avons le cœur qui bat d’excitation ! Pour finalement vous rendre compte que cela ne fait rien de bien particulier… Mise à part vous faire rêver ou enrichir le scénario, cela ne sert à rien… Quel rêve cela aurait été de pouvoir transformer qui l’on veut en Vampire et devoir assumer les conséquences de cette transformation selon la personnalité de la personne à qui l’on donne notre sang. Vous voyez, le concept est appétissant mais ne sert malheureusement qu’à « améliorer » le scénario. Cela ne fait qu’un point d’accroche scénaristique. La difficulté des combats par exemple est drastique, vous aurez soit très facile à tuer les ennemis, soit les ennemis vous mettront KO en 1 ou 2 coups. Vous forçant donc à passer les nuits pour monter vos niveaux et vous perdre pendant 30 minutes dans les rues de Londres pour soigner les maux têtes, migraines et rhumes (et autre également) … Vous êtes l’unique médecin de Londres, de quoi être au bord du burnout, épuisant, je me restreignais à ne passer les nuits qu’en cas d’extrême nécessité… Étant en décalage de niveau avec les ennemis… La difficulté est poussée au maximum puisque les ennemis pouvaient me tuer en 2-3 coups. J’en ai sué des goûttes et cassé des touches de clavier lorsque je me suis retrouvé dans un théâtre, avec l’impossibilité de sortir utiliser mes points d’expérience tant que je n’avais pas fait le boss… Boss qui me tuait facilement avec du poison le temps de l’animation de tomber-se relever. J’ai dû faire preuve d’une patience et d’une rage de vaincre digne de moine Shaolin…

J’ai également pu rencontrer quelques incohérences, bugs, bug de collision ou de camera…

 

En conclusion, l’unique et réel potentiel de ce jeu est son histoire, sa moralité, sa philosophie et ses retournements. Si pour vous les combats ne sont juste qu’un habillage et que vous êtes plutôt RPG… Vous ne serez peut-être pas déçu. Je l’attendais depuis quelques mois, salivant de voir son potentiel… J’ai eu une grosse claque lorsque j’ai commencé à rentrer dans le jeu. Je ne sais pas ce qu’il prévoit pour la suite mais je prendrais des gants cette fois-ci.

Votre fidèle capitaine,
Hakim L'Ermite
Administrateur & webdesigner du site.

Une question ? Suggestion ?

Retrouvez moi sur les réseaux sociaux !

© 2018 ConsX – Hakim L’Ermite – admin, webdesign, webdevelop’ : Hakim Ghermi

Far Cry 5

Far Cry 5

%
d’APPRÉCIATION globale du jeu

Présentation du jeu

Bienvenue à Hope County, dans le Montana, patrie d’une secte fanatique prêchant la fin du monde, que l’on appelle Eden’s Gate, et qui menace la liberté de la communauté. Affrontez les chefs de la secte, Joseph Seed et ses Messagers, et allumez les feux de la résistance qui libérera la communauté assiégée.

Dans ce monde gigantesque, vos limites et votre créativité seront mises à l’épreuve contre l’ennemi le plus puissant, le plus méchant et le plus impitoyable de la série Far Cry. L’aventure sera brutale et virera même à l’étrange, mais tant que vous garderez vos esprits, les résidents d’Hope County pourront dormir tranquilles car vous êtes leur lueur d’espoir.

Rejoignez la résistance le 27 mars 2018, avec Far Cry 5. Disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

Ce que j'en pense

« Après un Far Cry 3 qui nous manquait, Ubisoft sort le grand jeu avec un nouvel opus ! »

C'est un univers bien trash qui nous attend ! Sa sortie est prévue le 27 mars! J'ai hâte de le tester et de vous en dire plus !
Je suis persuadé qu'Ubisoft tente de nous faire revivre l'angoisse et le charme de Far Cry 3, qui nous avait tant manqué à travers ce nouvel opus! Ce week-end (16-18 mars) Ubisoft nous a proposé de participer au Stress Test sur Far Cry Arcade. Selon les informations reçues, nous pourrons participer en avant première au mode multijoueur de Far Cry Arcade avec l'accès à une map uniquement. Ce qui n'est pas si mal !

Nous sommes malheureusement tenu par le contrat d'utilisation et nous ne pouvons partager d'image en avant première. Participez-y !


Votre fidèle capitaine,
Hakim L'Ermite
Administrateur & webdesigner du site.

Recommandation du jeu

« Rejoignez l’univers angoissant de Far Cry 5, un open world immersif, riche en contenu & jouissif par sa prise en main. »

Dites tous simplement, oui.

Vous faites partie du scénario, vous ne serez pas qu’un simple téléspectateur ! Et ça, ça stresse !

Ubisoft a réussi son pari, il semblerait. L’univers de Far Cry 5 revient comme une furie en vous empoignant les tripes dès le début de l’histoire. Son scénario est rempli de bouleversement vous avez même la possibilité d’intervenir. Cette possibilité vous immergera totalement dans l’histoire. Et son univers sanglant et angoissant, bien sûr. Vous faites partie du scénario, vous ne serez pas qu’un simple téléspectateur ! Et ça, ça stresse !

Far Cry possède un charme incomparable au niveau du Gameplay. Celui-ci devient de plus en plus riche au fil du temps. Sa maniabilité, ses possibilités sont tellement fines et bien présente qu’elles ajoutent un réel plus dans l’immersion. Sautez d’un mur pour atterrir sur l’ennemi en lui assenant un coup spécial est jouissif. Enchainez-le suivant en lui lançant votre batte de base ball tandis que vous courrez déjà sur le troisième.  Vous pouvez vraiment agir comme bon vous semble. Ajoutez-y la possibilité de « slider » sur le sol (glisser), grimper à peu près partout, un wingsuit pour voyager dans les airs, un parachute pour atterrir et un grappin, au cas où si vous deviez escalader une surface ou aussi faire tarzan. Vous aurez vite l’impression d’être un réel aventurier en condition de survie. Un réel « Indiana Jones ». Ce jeu est incomparable, je vous dis !

 Le système de coopération dans Far Cry a enfin été abordé. Cela ajoute un réel plus dans notre aventure. Nous pouvons dès lors jouer avec un ami et c’est un atout de taille, non-négligeable. Cela permet également d’augmenter la durée de vie globale du jeu. Cependant, si vous ne souhaitez pas jouer avec quelqu’un, vous pouvez tout de même monter un groupe avec des personnages crée à cet effet possédant leurs propres compétences et permettant d’en tirer un avantage certain lors de confrontation. Comme par exemple l’ours « CheeseBurger » à qui, il ne faut absolument pas donner de Cheese burger. Il est diabétique. J’ai trouvé cependant dommage que les animaux ne puissent pas grimper à bord des véhicules. Et oui. Le chien « Boomer » ne montera jamais côté passager dans votre véhicule

Vous êtes plutôt du genre tactique, axé furtivité ? Pas de problème ! 
Plutôt du genre bourrin ? Y a qu’à demander. Non… Vous êtes plutôt à agir selon le feeling et l’instinct ?
Ce jeu est fait pour vous !

Le contenu annexe est riche, tellement riche que vous aurez vite compris que vous pouvez faire ce que vous voulez, quand vous voulez. Les missions principales s’adapteront et apparaitront après avoir rempli une barre de réputation, toutes vos actions dans Far Cry vous feront donc monter votre réputation et vous serez dans la ligne de mire des « cinglés ». Plus particulièrement de leurs chefs. Sinon, vous pouvez tout aussi bien vous balader, cueillir différentes variétés de plantes afin de confectionner des boosts (peu exploité je trouve), résoudre des énigmes en trouvant un moyen de vous faufilez dans des « caches aux trésors », dominer les routes en défonçant tout ce qui bouge, ou alors… Chasser. Quel plaisir de pouvoir chasser en pleine forêt des animaux. Une fois votre flèche décochée et atteignant la cible, celle-ci perdra de son sang (qui vous permettra de la suivre) et boitera jusqu’à ce qu’elle soit suffisamment fatiguée pour vous en approcher et l’achever. Les cinématiques de dépeçage ont été retirées. Personnellement ça ne me dérange pas.

L’AI (Intelligence Artificielle) quant à elle, est totalement cheaté. Les enemis ne loupe pas une balle comme ci leurs armes ne possédaient pas de recul. Accompagné d’un Aimbot bien désagréable. Il m’est arrivé de recommencer plus de 6x la scène du début en voiture où il faut tirer sur tout ce qui bouge après que vous vous êtes enfuis de la cabane en bois. Je m’en suis malheureusement rendu compte, tout au long du jeu. Vaux mieux rester couvert ou viser vite.

Le système de compétence ( et de farm ) vous permettra de débloquer des aptitudes comme ramasser 2 fois plus d’objet, porter plus de munition, plus de vie, … (certains compatible avec le mode multijoueur) grâce à des points trouvable un peu partout dans des caches ou endroits spécifiques. Vous pourrez également en gagner grâce à l’accomplissement de divers défis, succès et défis club qui vous garderont un long moment dans cette aventure. Cela vous permettra de débloquer par la même occasion, des récompenses comme des « apparences » pour personnaliser votre personnage. Ce qui ajoute clairement un plus. C’en est gratifiant.  Vous avez également la possibilité de personnaliser votre arme via la boutique. Mais aussi votre personnage. Celui-ci aura la même apparence qu’en mode multijoueur. Le contenu au niveau de l’apparence est « un peu » développé. Cela n’est pas encore assez pour ma part. Plus et encore plus ne serait pas de refus. Il n’y a par exemple, pas encore assez de variétés de cheveux. Ce n’est qu’un détail, mais cela illustre que le concept est encore au stade de « développement ».

Nous retrouvons et côtoyons le rêve Américain avec un franc succès. Libérons l’Amérique à tout prix ! Tabassons les « cinglés » qui nous ont envahi et retrouvons notre prospérité !

Les graphismes et la bande sonore sont tous simplement magnifique. Jouer en 4K avec du son en 5.1 est un pur régal. L’univers du Texas est bien imité, l’ambiance y est. Nous retrouvons et côtoyons le rêve Américain avec un franc succès. Libérons l’Amérique à tout prix ! Tabassons les « cinglés » qui nous ont envahi et retrouvons notre prospérité ! Il vous suffit de contempler la variété des mentalités des personnages, le décor ou encore la musique. Tout y est. Les menus de chargement sont dynamique et vraiment beau.

Il est à noter que certains bugs peuvent apparaître. Au tout début lorsque vous fuyez de l’hélicoptère, si vous courrez près d’une certaine cabane, un « cinglé » est posté là. Vous avez bon le tuer de multiples manières. Il réapparait sans arrêt. La souris et le clavier ne font pas bon ménage dans les menus tel que la boutique dans le mode solo ou encore le choix des armes dans le mode multijoueur… Plusieurs variétés de bug me sont arrivés comme des personnages qui n’étaient pas là où il devait être, impossibilité pour l’hôte en mode coop de parler pendant le chargement de la map (pendant un voyage), l’invité peut quant à lui, coincé entre un balcon et le sol alors qu’une boite est là pour être ramassé…  Des objets qui volent. Des bugs de synchronisations etc… Vous pourrez contempler tout cela dans les images ci-dessous.

Dans Far Cry 5, vous avez la possibilité de créer votre propre map multijoueur à l’aide du Far Cry Editor !

Le mode multijoueur était vachement bien foutu dans ses débuts, n’importe qui pouvait faire sa map en mode Editor et l’envoyer sur les serveurs (C’est toujours le cas, mais beaucoup plus difficile de jouer sur votre map). Cependant, il y avait la présence d’un filtre mais qui n’était pas (et qui ne l’est peut être toujours pas?) bien optimisé… Nous avions à peine 10 secondes pour choisir une map et il fallait faire preuve d’une certaine agilité pour pouvoir choisir sa propre map. Le fun qu’il y avait à ce moment là, c’est qu’on jouait sur des maps les plus folles les unes que les autres… Maintenant, à l’heure où j’écris ces lignes, le mode multijoueur est devenu un Call Of Duty avec la sélection des mêmes maps, encore et toujours. C’est vraiment dommage, l’agilité qu’offre Far Cry 5 aurait pu être mieux exploité. Comme la présence de parkour. Pour vous dire, vous pouvez même refaire un « mini » Player Unknown’s : Battleground à l’aide du Far Cry Editor.

En conclusion, après plusieurs vingtaines d’heure à passer dans le mode solo, je ne vois toujours pas la fin du contenu annexe. N’aimant pas trop finir le scénario principal, sans finir le contenu annexe, fait que je ne peux tout simplement pas finir le jeu pour le moment… Loin de me déranger, cela me permet d’apprécier amplement et plusieurs fois le jeu. À noter que certains contenu annexes étant finalement assez répétitif lasse. Cela permet d’être mieux dilué dans le temps. Le mode multijoueur quant à lui, je n’y suis plus aussi accroché qu’à ses débuts. Mais j’y retournerai sans doute me défouler à l’occasion. Ou me faire dégommer en one shoot par des gars au sniper.

Votre fidèle capitaine,
Hakim L'Ermite
Administrateur & webdesigner du site.

Une question ? Suggestion ?

Retrouvez moi sur les réseaux sociaux !

© 2018 ConsX – Hakim L’Ermite – admin, webdesign, webdevelop’ : Hakim Ghermi

Kingdom Come : Deliverance

Kingdom Come : Deliverance

%
d’APPRÉCIATION globale du jeu

Présentation du jeu

La Bohême, située au cœur de l’Europe, est une région dotée d’une grande richesse culturelle, de filons d’argent pur et de châteaux à perte de vue. La mort du bien-aimé souverain, l’Empereur Charles IV, a plongé le royaume dans une période sombre. Depuis, le joyau du Saint Empire Romain est en proie à la guerre, la corruption et la discorde.

C’est Venceslas, l’un des fils de Charles, qui a hérité de la couronne. À la différence de son père, Venceslas, est un monarque naïf, indulgent et dépourvu de véritable ambition. Son demi-frère et roi de Hongrie, Sigismond le Renard Roux, a bien senti cette faiblesse. Prétextant une visite de courtoisie, Sigismond se rend en Bohême pour y capturer son demi-frère. Désormais sans roi pour la gouverner, la Bohême est exploitée sans complexe par Sigismond qui s’accapare ses richesses.

Au milieu de ce chaos, vous incarnez Henry, le fils d’un forgeron. Votre vie paisible change radicalement après la destruction de votre village natal par des mercenaires commandés par Sigismond en personne. Par chance, vous êtes l’un des rares survivants de ce massacre.

N’ayant plus ni foyer, ni famille, ni avenir, vous vous mettez au service du Seigneur Radzig Kobyla qui organise la résistance contre l’envahisseur. Le destin vous implique dans ce conflit sanglant, vous entraînant dans cette violente guerre civile, et vous devrez alors partir au combat pour décider du sort de la Bohême.

Récupérez votre vie paisible et devenez un héros !

Recommandation du jeu

« Vivez l'époque du moyen-âge à travers votre écran !»

Vous n'en croirez pas vos yeux !

Son immersion In Game est magnifique.

Les développeurs ont principalement misés sur l’ambiance et l’univers médiéval. Il suffit de lire quelques pages du Codex et d’y jouer quelques heures pour le constater. Son histoire est incroyable et prenante !

Mais quelle histoire de MALADE

Son scénario est riche et bien pensé ! Vos choix auront des conséquences! Réfléchissez bien avant d’agir ou de parler trop vite. Vous me direz que le début de l’histoire était peut-être prévisible, mais malgré cela, n’avez-vous pas eu de la colère fasse à ces massacres et la grande envie de buter le méchant ? Jusqu’à ce que bien sûr, vous utilisez un arc ou une épée pour vous rendre compte que vous êtes encore loin de pouvoir tuer des lapins! ;D Entrainez-vous !

Entrainez-vous pour monter vos compétences !

Chaque action que vous réaliserez dans Kingdom Come auront des conséquences. Que cela soit sur l’histoire ou vos (futurs) compétences! Entrainez-vous dans l’art de la guerre à l’aide d’une épée, d’un arc ou passer maître dans l’art du vol à la tire ! Soyez le premier forgeron qui peut lire ! Faites vous des potions dont la table d’alchimie innovante vous donnera l’impression d’être une petite sorcière. C’est vous même qui choisissez votre devenir et vous sentirez la difficulté d’être un débutant au moyen-âge.

Passez d’un NOOB à un KING

J’ai vu beaucoup de personne, à peine quelques heures après la sortie du jeu se plaindre des mécaniques. Par exemple le crochetage, la maitrise de l’épée, de l’arc sans visée, etc…

Ce jeu ne vous offrira pas tout sur un plateau mesdames et messieurs! Génération smartphone, j’ai une application pour tout faire à ma place, vous n’aurez pas de gros muscle si vous ne les travaillez pas! Une grande partie du plaisir de jouer est de “gagner du mérite”. Gagner du mérite en devenant plus fort, plus futé et le plus aguerris.

Passez du temps à crocheter, vous verrez que plus les niveaux monte et plus cette “difficulté” disparait bizarrement.

” Non mais… Est-ce que ce jeu a été testé ?! “

C’est la remarque que je me suis faites lors de mon aventure dans Kingdom. La présence de beaucoup de bugs et l’impossibilité de pouvoir sauvegarder comme bon nous sembles était une mauvaise alchimie et m’a coupé littéralement l’herbe sous le pied et m’a fait recommencer plusieurs sessions d’heures de jeu. Cela frustre, tellement que l’on ne souhaite plus vraiment jouer jusqu’à ce que l’envie de s’y remettre refasse surface.

Heureusement, la richesse et le charme du jeu arrive à vous reprendre dans ses griffes et vous recommencerez à vous y plonger.
Vous ne devrez plus uniquement survivre contre les mécaniques insufflés par les développeurs, vous devrez aussi survivre et réfléchir aux moindres de vos actions pour éviter des bugs ! Bugs bien sûr qui seront effacés avec le temps. Ce que je tente de souligner, c’est que le jeu est sortie selon moi, beaucoup trop vite. Mais… Avouez que vous en avez salivé depuis longtemps… Dites-vous que vous êtes des bêta-testeurs ! ;D

Si vous êtes du genre à ne pas vouloir survivre parmi les bugs, une solution existe !

Grâce à un mod (trouvable sur google facilement) permettant de sauvegarder quand on veut, schnaps ou pas schnaps, permet de soulager ce challenge. Vous perdrez une des envies des développeurs de vouloir à tout prix que vous fassiez attention à chaque action vous ferez (ça sera pour plus tard pour moi, malheureusement) MAIS gagnerez une nouvelle dimension du jeu. Celle de pouvoir tester toutes les combinaisons d’une séquence et choisir celle qui correspond le mieux à ce que vous voulez faire. Parfois, je m’étais surpris à choisir un dialogue avec une envie, et la réponse du PNJ était carrément toute autre ! Sauvegarder avant un dialogue me permettait de choisir la conséquence à laquelle je m’attendais. Ce que je tente de souligner, c’est que parfois les choix de dialogues (assez rare) ne correspondent pas à ce que vous pensiez.

Vous remarquerez aussi avec ce mod de sauvegarde, que les développeurs n’avaient pas également prévu que l’on puisse sauvegarder partout. J’ai eu quelques surprises dont je n’en ai malheureusement plus souvenirs à l’heure où j’écris ces lignes. Les pnjs par exemple, changent de direction lorsque vous charger votre partie. Un vague souvenir avec le point où je devais être à midi pour la course de chevaux, ne sauvegardez pas dans le point, vous risquerez d’être à la fois là, sans être là, le pnj qui lance la quête ne la lancera pas. “Partie sauvegardée” qui reste au beau milieu de l’écran etc.

Attention… Les buissons peuvent vous bloquer !

Je tenais à vous le dire… Vous serez prévenu !

Une expérience selon moi qui risque de réserver pas mal de surprise ... Je vous le recommande, donc !
J'espère que cet article vous aura plu 🙂

Votre fidèle capitaine,
Hakim L'Ermite
Administrateur & webdesigner du site.

Une question ? Suggestion ?

Retrouvez moi sur les réseaux sociaux !

© 2018 ConsX – Hakim L’Ermite – admin, webdesign, webdevelop’ : Hakim Ghermi